Exposition Balade Milonaise à La Ferte Milon du 15 au 16 septembre 2018

Du

15 samedi septembre 2018

au

16 dimanche septembre 2018

10h00

Église Saint-nicolas (Rue De La Chaussée -)

Recevez par e-mail les nouvelles informations sur Balade Milonaise.

Plus d'infos sur l'exposition Balade Milonaise à La Ferte Milon

L'exposition Balade Milonaise a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine La Ferte Milon 2018.

Promenade touristique et points remarquables de La Ferté-Milon :

(plus de détails sur http://www.lafertemilon.fr/fr/rubrique/1/decouverte)

**passerelle Eiffel** : Construite en 1867 par Gustave Eiffel.

**ancien grenier à grains** 3, rue Saint-Waast.

**Fours à chaux**, 63, rue Saint-Waast, datés du XIXème siècle.

**Église Saint-Waast** 83, rue Saint-Waast. Édifiée en 1085, consacrée à Saint-Waast qui initia Clovis à la foi chrétienne.

**Mosloy**, ancien lavoir et chapelle Saint-Vulgis (XXème siècle). Saint Vulgis, ermite né en l'an 470, protecteur des troupeaux et des récoltes.

**Église de Saint-Quentin-sur-Allan**, construite fin du XIIIème siècle, abritait de superbes sculptures en bois polychrome du XVIème siècle, conservées au musée Racine.

**Château Louis d'Orléans**. Le duc d'Orléans fit bâtir le château de La Ferté-Milon à proximité d'une ferté (place forte) dont on doit l'origine au seigneur Milon au VIIIème siècle. Commencée en 1395, la construction du château ne fut jamais terminée, l'assassinat de Louis d'Orléans en ayant marqué l'arrêt. La façade qui nous reste mesure 102m de long et 28 mètres de hauteur. Des fouilles archéologiques diligentées par la DRAC, ont été effectuées en mars 2018\. Le châtelet d'entrée, constitué de deux tours harmonieuses, de forme originale, et ses bas-reliefs, donnent une idée de la splendeur qu'a pu avoir le bâtiment avant sa destruction qui fut ordonnée par Henri IV en 1594\. Deux portes de l'enceinte datant de Philippe Auguste subsistent : la porte de Bourneville et la porte du Vieux Marché. Autrefois, la ville haute était protégée par un rempart surplombé de 24 tours.

**Église Notre-Dame** (XIIème siècle) et sa chapelle Médicis (XVIème siècle). Cette église s'appelait à l'origine la chapelle Fouquet et faisait partie de la grande enceinte du château-fort. Catherine de Médicis, Duchesse Douairière du Valois fit adapter par l'architecte Philippe de l'Orme (architecte du Louvre), en 1563, un sanctuaire à chevet, semi-circulaire, percé de cinq fenêtres. Cette église vit le mariage de Jean de La Fontaine en 1647.

**Hôtel particulier du XVIIème siècle** : actuelle MJC, 1, rue Racine. Marie Rivière, soeur de Jean Racine, vécut dans cette maison. On y remarque une tour d'angle, à pans coupés d'époque Louis XIII.

**Musée Jean-Racine**, 2, rue des Bouchers. Le visiteur, en entrant, est tout proche du jeune Racine, puis du futur maître de la tragédie classique, avant que statues, gravures, manuscrits, ne fassent revivre l'élève de Port Royal et sa carrière, de la comédie Française à l'Académie et au cabinet du Roi-soleil.

**Église Saint-Nicolas**, 26, rue de la Chaussée. Commencée en 1460, cette église fut achevée et dédicacée en 1491\. L'église Saint-Nicolas apparaît extérieurement de style renaissance. Cette église est familière à ceux qui connurent les Francs puisqu'elle était représentée sur le billet de 50Fr. L'intérêt de cette église réside en un superbe ensemble de huit baies gothiques garnies de vitraux du XVIème siècle.

**Le musée du machinisme agricole**, 68 bis, rue de la Chaussée (anciennes écuries du château Potel). cet éco-musée de la vie agricole en Picardie, rassemble une des plus importantes collections en France d'engins agricoles du XXème siècle. Le musée présente un panorama complet de l'évolution de l'agriculture dans l'Histoire rurale. Outils préhistoriques, aratoires et collection de tracteurs vous y attendent.

Des peintres célèbres ont séjourné à La Ferté-Milon : (Corot Jean-Baptiste, 1796-1875, Lavieille Eugène 1820-1889, élève de Corot, Utrillo Maurice, 1883-1955, fils de la peintre Suzanne Valadon)